Les seniors, cible privilégiée des vols avec ruse

Par Ouest-France

Modifié le 01/03/2018 à 00h24

 

Vendredi, salle Marie-Noël, l'adjudant Le Bourdon, correspondant sûreté de la brigade de Pacé est intervenu pour sensibiliser les seniors aux actes de malveillance et aux cambriolages.

« Les plus de 60 ans sont des proies faciles pour les délinquants, précise le lieutenant. Elles représentent 20 % de la population et les deux tiers des victimes de vols avec ruse sont dans cette tranche d'âge. »

Un diaporama a été projeté pour illustrer ces propos. De nombreux conseils pratiques et des gestes de prudences ont été évoqués tels que : signaler toute présence ou situation inhabituelle ; fermer ses portes à clefs ; ne pas laisser de fenêtres ouvertes ; éviter d'avoir des sommes trop importantes d'argent chez soi ou sur soi ; s'écarter des endroits sombres ; fréquenter plutôt des lieux animés, etc.

L'adjudant a encouragé les personnes seules à créer des liens avec le voisinage, le tissu associatif, ou même avec les élus pour éviter de rester isolés. Les risques encourus lors de l'utilisation d'internet ont également été évoqués. 

Par ailleurs l'adjudant Le Bourdon a évoqué l'opération tranquillité vacances. Cette dernière donne la possibilité à toute personne s'absentant de son domicile pendant plusieurs jours d'en aviser la gendarmerie. Celle-ci effectuera alors une surveillance des lieux.


Des seniors à la conquête du web

 

Par Ouest-France
Publié le 09/02/2018 à 03:18

 

Les élèves suivent des ateliers d'initiation aux outils informatiques aux côtés des bénévoles du Conseil des Sages.
Pour la nouvelle génération, il est inimaginable d'envisager la vie sans Internet et les nouvelles technologies. Cela s'avère moins évident pour les séniors...
L'initiative
Si, aujourd'hui, la digitalisation facilite les démarches de la vie quotidienne, elle laisse aussi les non-initiés à la marge de la vie citoyenne et limite l'accès aux droits. C'est dans ce contexte qu'il est apparu primordial de faciliter et d'accompagner les seniors aux usages des nouvelles technologies.
Le Conseil des Sages a mis en route des ateliers de découverte informatique, afin d'accompagner les seniors à l'usage du numérique. Ces derniers boudent parfois l'informatique, à cause du langage relativement complexe et les modes d'emploi trop souvent rédigés pour des initiés.
Des clics à tout âge
À la Grange, une trentaine de Saint-Gillois a souhaité accrocher le wagon du numérique.
« On est capable d'utiliser un ordinateur, mais il nous manque des petites astuces, des petits plus », confie une élève, concentrée sur son écran.
Chacun trouve ce qu'il recherche, « de la découverte de l'ordinateur pour les grands débutants à des logiciels plus ou moins compliqués pour les plus à l'aise ». Les animateurs bénévoles ont l'habitude des premiers pas. « Le maniement de la souris vient assez vite, mais être à l'aise avec le clavier, c'est une autre paire de manches ».
Ils sont attentifs aux demandes. Les thèmes les plus prisés : les photos, le rangement par dossiers, par fichiers et le traitement de texte. Au fur et à mesure, des nouveaux sujets d'apprentissage se dévoilent comme l'utilisation du scanneur, les fichiers pdf, l'organisation d'un ordinateur et l'utilisation d'une messagerie.
Grâce aux cours, les élèves osent manipuler l'ordinateur, ils n'ont plus peur de cliquer, même sans savoir ce que ça va donner. Ils prennent des notes et vont s'entraîner avant le prochain cours.
Pour certains, c'est le bonheur de pouvoir désormais communiquer par Internet. Pour d'autres, c'est la possibilité d'une certaine indépendance pour accéder aux services administratifs sans avoir à se déplacer.
L'apprentissage serait le privilège de la jeunesse ? Pas si sûr...
Mardi, mercredi et jeudi, de 10 h à 12 h. Les cours sont assurés à la Grange. Ils sont encadrés par des bénévoles du Conseil des Sages: Henriette Boutros, Jean-Michel Cavellec, Pascal Leroy, Louis Mahé et Jean-Pierre Martin. Contact : 06 79 02 97 14.